Ensemble, engagés
et solidaires

auprès de nos aînés
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un pied de nez à l’isolement de nos aînées

Les Clowns Stéthoscopes à Tropayse
Des animations régulières
Changement du lieu de vie, perte d’autonomie, troubles cognitifs… 
les facteurs de dépression et d’anxiété chez les personnes âgées sont nombreux. Et l’isolement aggrave cette situation.

En Ehpad, l’isolement peut être dû à la maladie qui rend difficile la socialisation avec les autres résidents. La dépression s’installe, les résidents peinent à sortir de leur chambre et à participer aux animations.

Julie Dourthe, directrice, et ses équipes de l’Ehpad Tropayse, ont pris ce sujet à bras le corps et travaillent depuis 2023 avec Les clowns stéthoscopes.

Grâce au langage physique et aux émotions , à leur spontanéité, leur naïveté et leur côté décalé, les clowns arrivent à entrer en communication avec nos résidents les plus isolés, et ainsi restaurer le lien social.

Ce projet fait partie des approches non médicamenteuses dont la Fondation Bocké a fait une priorité. dans la prise en soin de ses résidents.

Parce que plus on avance en âge, plus on consomme de médicaments. Et que cette surconsommation multiplie les risques liés aux interactions médicamenteuses.

MERCI à nos partenaires pour leur confiance et leur soutien financier.

  • ARS Nouvelle-Aquitaine – Agence régionale de Santé qui nous a permis d’expérimenter le dispositif
  • Les architectes associés de Hobo, engagés à nos côtés dans les travaux de l’Ehpad, touchés par la situation de nos résidents,
  • La Caisse locale Crédit Mutuel du Sud-Ouest de Bassens, qui montre par ce soutien ses valeurs coopératives et mutualistes.

En conclusion, un petit proverbe chinois “Sourire trois fois tous les jours rend inutile tout médicament.” Qu’on se le dise…

Partager cet article
Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Inscription à la newsletter

[sibwp_form id=1]

Aller au contenu principal