Ensemble, engagés
et solidaires

auprès de nos aînés
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Prévention et gestion de la dépression à l’EHPAD Tropayse

EPHAD Tropayse - animation clown
Les clowns stéthoscopes - EHPAD Tropayse © Sophie Violleau

Résumé du projet

L’établissement TROPAYSE (Bassens) poursuit son engagement dans la prévention du risque de dépression en déployant deux actions :

  • L’intervention des Clowns Stéthoscopes auprès de résidents isolés par la maladie ou socialement
  • Favoriser le sentiment d’utilité sociale des résidents autonomes en valorisant leurs capacités préservées : L’approche Montessori

Contexte

La dépression touche tous les âges de la vie et les personnes âgées n’y échappent pas.

Les dernières décennies de vie impliquent en effet de nombreux changements qui sont autant de facteurs de risques d’une dépression :  perte d’autonomie, survenue de maladies, décès de proches, perte du lieu de vie familier lors d’une entrée en institution.

En établissement, la dépression toucherait 40% des résidents.  Par conséquent, près de la moitié des résidents en EHPAD prennent des antidépresseurs, soit presque trois fois plus que les personnes qui vivent chez elles.

Solution

Pour prévenir et lutter contre la dépression de ses résidents, l’EHPAD Tropayse démarre son projet en deux volets. Il vise à lutter contre l’isolement de certains résidents et à redonner un sentiment d’utilité aux résidents les plus autonomes, cultiver le lien social et l’estime de soi.

Le projet s’inscrit dans les démarches non médicamenteuses, dont la Fondation Bocké a fait un axe prioritaire.

Budget global : 34 700 €

Financement acquis : 29 000 €

Autofinancement : 5 700 €

Soutien encore recherché : 0 €

Projet soutenu par LA CONFERENCE DES FINANCEURS DE GIRONDE

Les clowns stéthoscopes  à Tropayse - Lutte contre la dépression
Les clowns stéthoscopes – EHPAD Tropayse
Partager cet projet
Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Inscription à la newsletter

[sibwp_form id=1]

Aller au contenu principal